Jardins secrets : Paname ouvre-toi !

BALADE – Oubliez les préjugés de couches de bitume à perte de vue. Les espaces verts pullulent et serpentent entre les dalles de béton, là où on ne les attend pas.
Car, oui, la capitale se teinte de vert pour qui sait regarder.

Le jardin sur le toit - association Lafayette
Le jardin sur le toit. (Photo : Association Lafayette.)

Après une semaine de juin humide, profitons d’une éclaircie salvatrice pour nous échapper au 91, rue des Haies, dans le 20e arrondissement. Sur le toit du gymnase des Vignoles, l’association Lafayette est à l’initiative de Jardins du béton, un jardin partagé de 600 m² de parcelles aménagées, ouvert du mardi au vendredi. Ça sent la chlorophylle et le printemps presque toute l’année. Un panaché de couleurs, allant du rouge tomate au jaune tournesol, tutoie le ciel pour le plus grand plaisir des yeux… et du goût. Un ascenseur est prévu pour que les personnes handicapées puissent participer aux plantations, en culture bio. Pour les amateurs, empruntez donc la ligne 9, métro Maraîchers, ou allez voir le site des jardins partagés de la capitale.
Une goutte tombe, la météo nous rappelle à l’ordre. Il est temps de quitter les odeurs terreuses du potager et de laisser les plantes boire tout leur soûl.

Lire aussi : « Perchés, les maraîchers »

Petite Ceinture - M. verhille - mairie de Paris
La Petite Ceinture. (Photo : M. Verhille / mairie de Paris.)

Une ancienne ligne de chemin de fer qui fait le tour de Paris et des rails recouverts de verdure, ça vous parle ? Au XIXe siècle, la Petite Ceinture avait pour rôle de relier entre elles les principales gares parisiennes. Aujourd’hui, elle est en grande partie à l’abandon. Les bruits de la ville s’effacent et la nature reprend ses droits. À l’ombre des immeubles, des espaces de balades ont vu le jour du côté de Balard et de la porte de Versailles dans le 15e arrondissement. Si vous ne levez pas trop les yeux, vous seriez presque à la campagne.
Actuellement, les débats entre politiques et écologistes s’enflamment autour du réaménagement de cette voie. Retrouvez le site de l’Association de sauvegarde de la Petite Ceinture de Paris et de son réseau ferré (ASPCRF).

Lire aussi : « Une semaine les mains dans la terre »

La troupe du Jardin Shakespeare en fin de représentation - DR
La troupe du Jardin Shakespeare en fin de représentation. (Photo : DR.)

Partons maintenant au bois de Boulogne, route de la Reine-Marguerite, à la découverte de la troupe du Jardin Shakespeare, dans le parc du pré Catelan. Quand le temps est clément, les forains accueillent jusqu’à 300 personnes pour des représentations de spectacles classiques en plein air. Avec, en fond, le bruissement des arbres, Molière, Marivaux, La Fontaine et bien d’autres vous attendent dans un décor surprenant et apaisant.
Renseignements : 01 40 19 95 53.

Bassin du jardin du Panthéon bouddhique - S.Maire - MNAAG
Le bassin du jardin du Panthéon bouddhique. (Photo : S. Maire / Mnaag.)

Petit trésor de paix et de recueillement dans le 16e arrondissement, le jardin du Panthéon bouddhique du Mnaag (Musée national des arts asiatiques Guimet) est un lieu propice pour une escale relaxation. En s’engageant sur les ponts de bois, on entend le bassin à poissons chanter sa symphonie de clapotis sous nos pieds. La lumière s’infiltre entre les bambous et le silence nous guide en douceur dans une atmosphère teintée d’inspiration asiatique. Fermez les yeux… que le voyage commence.
Pour rejoindre ce coin de paradis en annexe du musée Guimet au 19, avenue d’Iéna, rendez-vous du lundi au vendredi entre 14 et 17 heures.

 

Le jardin du clos des Blancs-Manteaux - DR
Le jardin du clos des Blancs-Manteaux. (Photo : DR.)

Tout le monde connaît le Marais et sa vie nocturne. Mais soupçonniez-vous l’existence du jardin du clos des Blancs-Manteaux ? Au 21 de la rue du même nom, découvrons pas moins de 250 espèces de plantes surprenantes aux utilités instructives. Avec les diverses activités proposées, on se laisse initier aux bons gestes écologiques par le programme de sa maison atelier, au cœur d’un écosystème soigneusement étiqueté. Un lieu pédagogique qui touchera tous les amoureux de la nature et les personnes soucieuses de protéger l’environnement.
Renseignements : 01 71 28 50 56.

Thomas Bossy

4 commentaire sur “Jardins secrets : Paname ouvre-toi !

  1. Quel plaisir de se promener à Paris au miLieu de jardins peu connus mais qui gagnent à être connus, merci Thomas pour tes commentaires plaisants et à propos, ainsi que les belles photos, ça donne envie d’y aller !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *