Contre les frelons asiatiques, faites des pièges !

Nid de frelon asiatique (D.R.)
Haut perché, le nid de frelons asiatiques se développe. (D.R.)

MODE D’EMPLOI − Les apiculteurs sensibilisent les Parisiens à l’apparition de nouvelles colonies au printemps. À notre niveau, enrayons cette invasion !

 

À partir de février, les reines fondatrices sortent d’hibernation pour fonder de nouveaux nids. C’est le moment de les piéger pour éviter qu’elles ne créent de nouvelles colonies et ne s’attaquent aux insectes pollinisateurs.

Matériel

Pour réaliser un piège simple, nous avons besoin de :

  • 1 bouteille en plastique vide ;
  • 1 paire de ciseaux ;
  • de la ficelle pour accrocher le piège.

Comment procéder ?

    1. Couper le goulot de la bouteille, puis le placer à l’intérieur retourné et percer deux trous au niveau de la découpe ;
    2. Préparer le mélange à base de bière brune, vin blanc et grenadine, puis le verser dans le fond de la bouteille ;
    3. Faire un trou de 5 millimètres maximum sur le côté pour laisser passer les éventuels petits insectes pris au piège.

On peut ajouter un couvercle (rondelle en bois par exemple) au-dessus du goulot pour éviter que la pluie ne tombe dans la bouteille. Puis accrocher les éléments ensemble.

Ce piège sera suspendu à un arbre, de préférence face au soleil (car les effluves d’alcool sucré attirent les frelons mais repoussent les abeilles), à une hauteur de 1,50 m ou 2 mètres. Il peut également être placé sur un balcon.

Valérie Coat

Lire aussi : « Les butineuses à l’honneur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *